';
BENYAMIN NUSS

Pianiste

Benyamin Nuss est né à Bergisch Gladbach en Allemagne en 1989. Il commence des leçons de piano à l’âge de six ans. Il a été inspiré et encouragé par son père, le tromboniste Ludwig Nuss, musicien de jazz internationalement reconnu. Benyamin a non seulement grandi entouré de musiques en tout genres, mais il s’est également construit une véritable passion pour la musique classique et jazz. Fasciné par la pièce Doctor Gradus ad Parnassum issue de Children’s Corner, il commence à étudier Claude Debussy à l’âge de 10 ans et ensuite l’œuvre de Maurice Ravel.

La manière dont il exprime élégamment et sensiblement la musique est révélée par ses premiers prix, en 2005 lors de la compétition Steinway « Young Musicians » et en 2006 lors de la compétition internationale « Prix d’Amadeo de Piano », ainsi que par la bourse qu’il obtient du Hochbegabtenstiftung (Fondation pour les Talents) « Best of NRW ». Benyamin a étudié au conservatoire de Cologne / Aix-la-Chapelle sous la direction de Ilya Sheps dès 2008.

À côté de son amour pour la musique classique et jazz, il a toujours eu une passion pour le jeu vidéo et la musique de jeu vidéo. Il fut le soliste du concert primé Symphonic Fantasies et son premier CD, édité chez Deutsche Grammophon, est un hommage au légendaire compositeur Nobuo Uematsu, auteur des musique du plus célèbre jeu de rôle de tous les temps, FINAL FANTASY. Benyamin apparaît en tant que soliste des concerts Symphonic Fantasies et Distant Worlds à Tokyo, Chicago, Cologne et Stockholm. En 2012, il enregistre son second CD pour Deutsche Grammophon, Exotica, également un succès et suivi de concerts à Tokyo et Singapour.

En plus de son exceptionnel jeu en tant que pianiste classique, Benyamin est également un talentueux compositeur, dont deux de ses œuvres peuvent être entendues dans Exotica. Au-delà des concerts classiques, il se produit également avec son propre quatuor de jazz ou en trio avec son père Ludwig Nuss et le grand bassiste John Goldsby.

Projets avec Wayô