Wayô Records présente Hitoshi Sakimoto en concert à Paris




Billetterie en ligne


 





Facebook Twitter Philip Glass sur Wikipédia

 

Vendredi 3 avril 2015

Théâtre Adyar, 4 square Rapp, 75007 Paris

 





Les études de Philip Glass


 

En 2003, le compositeur américain Philip Glass, connu comme l'un des grands artisans de la musique minimaliste et répétitive, publie chez Orange Mountain Music ses premières études pour piano, sobrement numérotées de 1 à 10.

En 2014, la suite tant attendue des études se présente sous forme d'une intégrale, entièrement interprétée par la pianiste japonaise Maki Namekawa et comprenant vingts pièces. L'oeuvre, née au milieu des années 90, est désormais complète.

 

« L'objectif était double. Premièrement, étoffer mon catalogue pour mes concerts solo. Deuxièmement, c'est une manière pour moi de développer ma technique pianistique avec des musiques qui font évoluer mon jeu. D'où le nom Etudes. Il en résulte un ensemble réunissant dynamique, tempo et émotion. »

– Philip Glass, 2003

 

Premier album des études de Philip Glass (2003)    Premier album des études de Philip Glass (2003)

Études pour piano de Philip Glass (premier volume de 2003, intégrale de 2014)
© Andreas Bitesnich

 

Après un concert de lancement en décembre 2014 au Brooklyn Academy of Music de New York avec Philip Glass et neuf pianistes, et après la première mondiale de l'interprétation des études pour pianiste solo avec Nicolas Horvath au Carnegie Hall de New York en janvier 2015, c'est au tour de l'Europe d'accueillir ce récital pour la première fois, au théâtre Adyar de Paris le 3 avril 2015.

Cette première européenne sera également le concert de lancement de la collection GlassWorlds chez Grand Piano (Naxos), par l'interprète Nicolas Horvath, qui signe en plusieurs albums l'intégrale du répertoire pour piano solo de Philip Glass. Le premier album de la collection, contenant notamment Orphée Suite pour Piano et l'enregistrement inédit de Dreaming Awake, sera proposé en vente lors du récital de l'intégrale des Études.

 

Premier album des études de Philip Glass (2003)

Premier album de la collection Philip Glass chez Grand Piano (Naxos) par Nicolas Horvath

 

 

Philip Glass


PHILIP GLASS
Compositeur

Philip Glass est né en 1937 à Baltimore. Durant ses études, notamment à Aspen avec comme professeur le célèbre compositeur français Darius Milhaud, il prend conscience de son intérêt pour la musique et de son désaccord grandissant avec ce qui passait alors pour de la musique moderne. Il étudie les mathématiques et la philosophie à Chicago et intègre plus tard la Juilliard School de New York. Philip Glass développe en cette période son intérêt pour le piano ou encore la musique sérielle. Il part pour Paris en 1964, où il étudie avec Nadia Boulanger et collabore avec le compositeur Ravi Shankar sur le film Chappaqua. De retour à New York en 1967, il créé le Philip Glass Ensemble : sept musiciens jouant aux claviers et à toutes sortes d’instruments à vent, amplifiés voire déformés au mixage. Ce nouveau style musical que Glass développe à cette période a souvent été considéré comme de la musique dite « minimaliste ». N’ayant jamais aimé le terme, lui-même préfère parler de « musique aux structures répétitives ».

Au travers de ses opéras (plus de vingt), de ses dix symphonies, de ses très nombreuses compositions dans toutes les formations classiques et plus modernes existantes (concertos, quatuors, orgue, piano, voix…), de ses compositions pour sa propre formation ainsi que ses célèbres collaborations, de Woody Allen à David Bowie, de Patti Smith à Steve Reich, Philip Glass est considéré comme l’un des compositeurs actuels les plus influents, impactant profondément la vie musicale et intellectuelle de son époque.

 

 

Ses opéras (Einstein on the Beach, Satyagraha, Akhnaten et The Voyage, parmi bien d’autres), souvent interprétés à travers le monde dans les plus prestigieuses salles, affichent toujours complets. En 2012, Einstein on the Beach connait un succès sans précédent à Paris au Théâtre du Chatelet. Presque 40 ans après sa création, l’opéra de Robert Wilson et Philip Glass étonne et fascine toujours autant. Hypnotique, la musique de Glass est saluée pour la réflexion qu’elle amène sur des notions aussi complexes que l’harmonie ou l’esthétique.

Au cinéma, nous lui devons la bande originale des films The Hours (six nominations aux Oscars, cinq nominations aux Golden Globes dont la musique), The Truman Show (Golden Globe de la meilleure musique), Kundun de Martin Scorsese (quatre nominations aux Oscars dont la musique, une nomination aux Golden Globes pour la musique), Mishima, Candyman et l’hypnotique Koyaanisqatsi de Godfrey Reggio, dont le rapport de l’image à la musique est aujourd’hui salué comme étant l’un des plus importants et influents du XXe siècle.

Ainsi, Philip Glass est le premier compositeur à gagner simultanément une large audience multi-générationnelle dans les opéras, les salles de concerts, le monde de la danse ainsi qu’au cinéma et dans la musique populaire.

 

Note : Philip Glass ne sera pas présent à cette représentation.

Nicolas Horvath


Nicolas Horvath

NICOLAS HORVATH
Invité, Soliste

Nicolas Horvath commence ses études musicales à l’Académie de musique Prince Rainier III de Monaco. À 16 ans, Lawrence Foster le remarque lors d'un concours et l'invite au Festival de Musique d'Aspen aux États-Unis. Après des études à l’École Normale de Musique de Paris, il travaille pendant trois ans avec Bruno-Léonardo Gelber, Gérard Frémy, Eric Heidsieck, Philippe Entremont ainsi que Oxana Yablonskaya. Leslie Howard le remarque et l’invite à se produire dans le cadre de la Liszt Society, et lui dédie une de ses Etudes in Black and White. Nicolas approfondira sa connaissance de Franz Liszt, et son premier album Christus (premier enregistrement intégral, aux Éditions Hortus) recevra un très bel accueil de la presse.

Passionné de musique contemporaine, il travaille pour Régis Campo, Denis Levaillant, Jaan Rääts, Kazuo Misse ou encore Frederick Martin. Dans le cadre d'une carte blanche du Palais de Tokyo à Paris, il passe commande à plus de 120 compositeurs de plus de 40 pays et de cultures musicales diverses, des Hommages pour Philip Glass, qu’il exporte dans le monde entier. En 2013, il enregistre pour le label Grand Piano (Naxos) l'intégrale de la musique pour piano de Philip Glass.

 

« Nicolas Horvath défend Philip Glass comme s'il était un compositeur romantique tardif. On pourrait presque appeler ça du MinimaLiszt. »

– Paul A. Epstein (compositeur)

 

Nicolas Horvath est un Artiste SteinwayIl se produit en soliste avec l'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, le Palm-Beach Symphonic Orchestra, l'Orchestre National de Kiev, et dans des festivals tels que le Palm Beach Atlantic Piano Festival, Gabala Piano Festival, BSI Monte-Carlo Music Master, Canto XL, la Saison 2 du Palais de Tokyo. Il est également lauréat de nombreux concours internationaux. Le 4ème Prix et Prix Spécial Franz Liszt du Concours International de Yokohama lui permettent de se produire au Minato Mirai, le 2ème prix à Fukuoka le fait participer au Nishin-Nihon Debut Recital Series, et le 1er prix American Protégé lui ouvre les portes du Carnegie Hall's Weill Hall.

Le 9 janvier 2015, il interprète l'intégrale des études de Philip Glass, une première mondiale pour un pianiste solo, dans le très prestigieux Carnegie Hall de New York.

 

 

 

Billetterie


La billetterie en ligne est désormais fermée

Retrouvez la billetterie directement sur place au théâtre adyar : 20 € l'entrée

 

Note : Philip Glass ne sera pas présent à cette représentation.

 

Théâtre Adyar de Paris
La prestigieuse salle Adyar, au pied de la Tour Eiffel à Paris


Une production Wayô Classical © 2015
Crédit photos :
Philip Glass © Andreas Bitesnich

Nicolas Horvath © Perla Maarek

Illustration Piano et Théâtre Adyar © Julien Rico